Les Eléments du Corps Humain

 

 


Quelques éléments de base

 

Pour simplifier, nous allons partir du principe que le corps humain est constitué de 4 types d’éléments, formant une locomotive :

  • Les os : notre armature
  • Les ligaments et tendons : nos engrenages
  • Les muscles : notre chaudière
  • Les autres organes : notre conducteur

 

 

Si l’un des éléments disfonctionne, l’ensemble de la locomotive est en péril.

→ C’est pourquoi nous vous livrons un conseil primordial afin de protéger chacun de ces éléments

 

 

 

Les os, une armature à chouchouter

 

L’ossature permet de soutenir l’ensemble des éléments de notre organisme.

Vos os absorbent tous les chocs que vous leur infligez : sauts, course, contacts. Ils fonctionnent telle des poutrelles de soutien, qui encaissent sans broncher la moindre vibration… Jusqu’au jour de la rupture, c’est à dire de la blessure  (périostite ou fracture de fatigue).

Il est donc important de les épargner au maximum.

 

 

Travailler en qualité avant de travailler en quantité.

→ Développer une motricité efficace.

 

 

 

Les ligaments et tendons, sans qui rien ne serait possible

 

Semblables à de gros élastiques, ils ont pour fonction de transmettre les forces, que ce soit pour maintenir une articulation, et donc des os entre eux (ligaments), ou pour mettre en mouvement un os via la contraction d’un muscle (tendons).

Ils subissent constamment des contraintes de tiraillements, de torsions et d’étirements qui dégradent leur structure.

 

 

Préparer les zones sensibles & sursollicitées.

→ Effectuer un travail de renforcement préventif.

 

 

 

Les muscles, moteurs du mouvement

 

Constitués de l’union de milliers de fibres, leur contraction, c’est-à-dire leur racourcissement, permet de déplacer les os les uns par rapport aux autres, créant donc le mouvement par le biais des tendons.

Les muscles fonctionnent en synergie, certains se contractant (agoniste) quand d’autres se relâchent (antagonistes) et s’étirent. On comprend donc que la contraction très violente d’un muscle (par exemple le quadriceps) amène à un très brutal étirement de son antagoniste (les ischio-jambiers). Un muscle non-préparé risque donc la blessure : c’est le « claquage ».

 

 

Préparer ses muscles aux mouvements spécifiques à notre activité.

→ Travailler dans les formes de travail proches de l’activité

 

 

 

Les autres organes :  Pilotes de Formule 1… Ou de 4L

 

Vos organes (cerveau, système digestif, système cardio-vasculaire, etc.) permettent à votre organisme de fonctionner correctement, et donc à vos muscles de créer un mouvement efficace et optimal.

Ils assurent à la fois la commande, mais également l’alimentation de votre système musculaire : si vous n’en prenez pas soin, ils ne sauront assurer leur rôle pleinement et correctement, induisant un affaiblissement des autres éléments.

 

 

Avoir une hygiène de vie.

→ Alimentation, sommeil, hydratation adaptées

 

 

 

Ce qu’il faut retenir

 

Ces quatres éléments de votre corps sont liés, et la défaillance de l’un amènera des défaillance des autres, voire la blessure : on ne s’improvise pas sportif, quels que soient nos objectifs. Retenez donc ces quatre « piliers » de l’efficacité sportive :

 

 

  • Développer une motricité efficace
  • Effectuer régulièrement un travail de renforcement préventif
  • Préparer ses muscles aux mouvements spécifiques de notre activité
  • Avoir une véritable hygiène de vie régulière