Principes de la Réathlétisation

 

 

 

     Dans le domaine de la Préparation Physique, un nouveau mot prend de plus en plus d'ampleur: "Réathlétisation". Nous allons ici tenter de vuglariser les grands principes autour de ce terme.

 

 

Qu’est-ce que la réathlétisation ?

 

     * Un mot barbare que notre traitement de texte ne connait pas

    * Le travail spécifique qui s’effectue avec un athlète à la suite d’une blessure

    * Le travail de retour vers le terrain après la rééducation de la zone lésée

 

 

Dans quel but ?

 

    * Permettre un retour sur le terrain sans risque de rechutes

    * Poursuivre le travail de soins et de renforcement

    * Eliminer les faiblesses à l’origine de la blessure 

 

 

Combien de temps dure un travail de Réathlétisation?

 

Un programme de réathlétisation n’a pas de durée fixe puisqu’il dépend :

    * De la zone de la blessure

    * De sa gravité

    * De la durée sans activité sportive / hors des terrains

 

La réathlétisation est donc basée sur une planification comportant un enchainement d’étapes à valider les unes après les autres afin de pouvoir s’assurer que la sportive ou le sportif ne se blessera pas à nouveau lors de son retour terrain.

 

Au fur et à mesure que le sportif franchit ces différentes étapes, il convient de moduler les contenus et d'orienter son travail : on accentue alors certains aspects pour en diminuer d'autres. Nous vous proposons ici les quatre étapes que nous utilisons au cours de nos réathlétisations, afin de vous donner une idée de la répartition des différents aspects du travail effectué par nos sportifs.

 

 

 

 

Quel est son contenu ?

 

    * Un travail autour de l’école de course et de la motricité

    * Un travail de renforcement général et spécifique

    * Un travail des qualités aérobies si nécessaire

 

 

 

Précisions concernant le renforcement

 

     Pour nous, un travail de réathlétisation efficace doit permettre au sportif de revenir plus fort qu'il n'était avant sa blessure : en effet, toute blessure est symptômatique d'une faiblesse, qu'il faut donc corriger.

     Le renforcement permettra de rendre le sportif plus fort physiquement, mais également plus fort mentalement. Il est donc important que, totu au long de sa réathlétisation, il poursuive le travail physique général, qu'il s'agisse de gainage, d'entretien (voire d'amélioration) de la souplesse, ou encore de travail d'équilibre. 

 

 

 

 

Dans la majorité des cas délaissé ou méconnu, trop souvent écourté lorsqu'il est présent, le travail de Réathlétisation est nécessaire et indispensable.

Il permet en effet d’éviter rechutes, déséquilibres et compensations, mais également et surtout d’améliorer les performances du sportif, notamment en gommant ses faiblesses.